Lam dit qu'elle ne tolérera plus les actes de vandalisme à Hong Kong

Par
La cheffe de l'exécutif de Hong Kong, Carrie Lam, a déclaré samedi qu'elle ne tolérerait plus les actes de vandalisme dans l'ancienne colonie britannique, après une nouvelle nuit de violentes manifestations antigouvernementales qui ont notamment entraîné la fermeture complète du métro.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

HONG KONG (Reuters) - La cheffe de l'exécutif de Hong Kong, Carrie Lam, a déclaré samedi qu'elle ne tolérerait plus les actes de vandalisme dans l'ancienne colonie britannique, après une nouvelle nuit de violentes manifestations antigouvernementales qui ont notamment entraîné la fermeture complète du métro.