Tunisie : suspension des négociations sur la transition démocratique

Par

Les négociations tunisiennes, dans le cadre du « dialogue national », ont été reportées par la majorité et l'opposition qui n'ont pas réussi à trouver de consensus sur la nomination d'un premier ministre de transition. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que Ennahda, le parti islamiste au pouvoir, et l’opposition tunisienne se sont réunis, lundi 4 novembre, pour s’accorder sur le nom d’un premier ministre de transition, les négociations ont été reportées sine die faute de consensus.