Miguel Angel Moratinos: «Face aux épreuves, la France devrait mettre en avant la fraternité»

Par

Dans un entretien à Mediapart, le haut représentant des Nations unies pour l’alliance des civilisations en appelle au « respect mutuel » et à la « fraternité », en réponse aux attaques terroristes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après un entretien accordé à Al-Jazira la semaine dernière, une lettre au Financial Times publiée mercredi 4 novembre, dans laquelle Emmanuel Macron explique que la France se bat « contre le séparatisme islamiste, jamais contre l’islam », le chef de l’État continue d’essayer de faire baisser la tension et d’apaiser la colère provoquée par certains de ses propos chez des musulmans de plusieurs pays.