Affaibli, Bouteflika est «sous menace vitale permanente»

Le président algérien souffre de problèmes neurologiques et respiratoires, selon les informations de la Tribune de Genève.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Abdelaziz Bouteflika est sous « menace vitale permanente », indique ce mercredi la Tribune de Genève. Hospitalisé en Suisse depuis le 24 février, le président algérien, candidat à un cinquième mandat, ne devait pourtant y passer que quelques jours pour « pour des examens médicaux périodiques »