Débat: comment mettre fin au martyre syrien

Depuis 2011, et ces derniers jours encore à Alep, le conflit syrien a fait plus de 270 000 morts. Comment mettre fin aux combats et à l’impunité du régime syrien ? Comment ranimer l’espoir d’une transition politique ? Deux spécialistes de la Syrie en débattent : Hala Kodmani et Nicolas Hénin.

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

250 000 Syriens vivent encore à Alep, où l’armée syrienne bombarde indifféremment les quartiers civils et les fronts tenus par les organisations proches de Jabhat En Nosra, l’organisation qui a prêté allégeance à Al-Qaïda et combat le régime syrien comme l’État islamique. Dans le même temps, le 3 mai 2016, des roquettes tirées par les rebelles syriens sur un hôpital dans une zone d'Alep tenue par les forces gouvernementales auraient fait plusieurs dizaines de morts et de blessés, rapportent la télévision d'État et l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Moyen-Orient Express

Moyen-Orient Express
par Rachida El Azzouzi et Thomas Cantaloube
Moyen-Orient Express
par Jean-Pierre Perrin
Moyen-Orient Express
par Rachida El Azzouzi et Thomas Cantaloube
Moyen-Orient Express
par François Bonnet et Thomas Cantaloube

À la Une de Mediapart

France — Enquête
À Saint-Étienne, le maire et le poison de la calomnie
Dans une enquête que Gaël Perdriau a tenté de faire censurer, Mediapart révèle que le maire de Saint-Étienne a lancé une rumeur criminelle, dont il reconnaît aujourd’hui qu’il s’agit d’une pure calomnie, contre le président de région Laurent Wauquiez. À l’hôtel de ville, des anciens collaborateurs décrivent un quotidien empoisonné par la rumeur, utilisée comme un instrument politique.
par Antton Rouget
France — Politique
L’encombrant compagnon de la ministre Pannier-Runacher
Des membres du ministère d’Agnès Pannier-Runacher sont à bout : son compagnon, Nicolas Bays, sans titre ni fonction, ne cesse d’intervenir pour donner des ordres ou mettre la pression. En outre, plusieurs collaborateurs ont confié à Mediapart avoir été victimes de gestes déplacés de sa part il y a plusieurs années à l’Assemblée nationale. Ce que l’intéressé conteste.
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Europe — Reportage
Ukraine : le soupçon de la collaboration plane sur les villages libérés
Dans la région de Kherson, certains villages ont vécu pendant des mois à huis clos, sous occupation russe. Des voisins ont été tués ou sont portés disparus. La difficulté à mener des enquêtes rapides dans un pays mis sens dessus dessous par la guerre permet à la rumeur de prospérer.
par Mathilde Goanec
Entreprises
À Bruxelles, la France protège la finance contre le devoir de vigilance
Dans une note confidentielle, la France supprime toute référence au secteur financier dans la définition de la « chaîne d’activités » couverte par le devoir de vigilance dans la directive européenne en préparation. Bercy dément vouloir exonérer les banques. Les États se réunissent jeudi 1er décembre à ce sujet. 
par Jade Lindgaard