La police serbe empêche un meeting de l'ultranationaliste Seselj

Par
La police serbe a bloqué toutes les routes d'accès à un village au nord-ouest de Belgrade afin d'empêcher le dirigeant ultranationaliste Vojislav Seselj, reconnu coupable de crimes contre l'humanité, d'y tenir un meeting.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

JARAK, Serbie (Reuters) - La police serbe a bloqué toutes les routes d'accès à un village au nord-ouest de Belgrade afin d'empêcher le dirigeant ultranationaliste Vojislav Seselj, reconnu coupable de crimes contre l'humanité, d'y tenir un meeting.