Le scandale ukrainien qui ridiculise l’UEFA

Par et L’EIC

La Fédération européenne de foot a versé 380 millions d’euros, destinés à la Fédération ukrainienne, à une société immatriculée aux îles Vierges britanniques et contrôlée par l’oligarque Igor Surkis, frère d’un vice-président de l’UEFA et propriétaire du Dynamo de Kiev. Lequel utilisait cette même société offshore pour financer son club en secret.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un « mémo interne » strictement confidentiel, envoyé le 15 décembre 2016 à la direction de l’UEFA. Le document ne fait qu’une seule page. Mais c’est une véritable bombe. Le mémo dévoile un scandale financier ridiculisant la Fédération européenne de football. Laquelle s’est montrée, au mieux, d’une incompétence crasse. À moins qu’il ne s’agisse de complaisance face à un conflit d’intérêts majeur, qui touche l’un de ses plus hauts dirigeants.