Niger: à Agadez, un voisin américain aussi discret qu’encombrant

Par

Dans le nord du Niger, une base militaire américaine vient de sortir de terre. Elle sert de port d’attache pour des engins armés destinés à opérer dans le ciel sahélien afin de recueillir du renseignement, de suivre et bombarder d’éventuelles cibles. La population locale est inquiète.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Agadez (Niger), envoyé spécial.- Les habitants d’Agadez, la grande ville du nord du Niger, n’en ont pas été informés. La nouvelle est d’importance pourtant, et pourrait avoir des conséquences très concrètes pour eux : depuis cet été, l’immense base militaire américaine qui jouxte leur aéroport décrépit, sur laquelle ils ne savent rien ou presque, est officiellement « active ».