Rémi Carayol

Ses Derniers articles

  • Entre Paris et Bamako, des divergences d’intérêts autour de la libération des otages

    Par
    Soumaïla Cissé, le 8 octobre, après sa libération. © AFP Soumaïla Cissé, le 8 octobre, après sa libération. © AFP

    Le Malien Soumaïla Cissé, principal opposant à l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta, a été libéré le 8 octobre en même temps que la Française Sophie Pétronin. Il aurait pu être libéré bien avant, si la France ne s’y était pas opposée. Mediapart a retracé le déroulé des tractations.

  • L’armée française arme ses drones, mais le débat est confisqué

    Par
    La ministre des armées Florence Parly regarde un drone sur la base de Niamey le 31 juillet 2017. © Boureima Hama/AFP La ministre des armées Florence Parly regarde un drone sur la base de Niamey le 31 juillet 2017. © Boureima Hama/AFP

    Officiellement, un drone de l’armée française a frappé pour la première fois le 21 décembre 2019 au Mali. Depuis, cela ne s’arrête pas. Mais on ne connaît jamais les cibles visées, ni le bilan exact des frappes.

  • Au Sahel, le spectre de la menace fantôme

    Par
    Un drone Reaper de l’armée française le 15 décembre 2019, au Niger. © Daphné Benoit/AFP Un drone Reaper de l’armée française le 15 décembre 2019, au Niger. © Daphné Benoit/AFP

    Au Mali, où deux militaires français ont encore été tués, au Niger ou au Burkina Faso, les groupes djihadistes ont revu leurs pratiques en raison de la présence de drones armés par l’armée française. Mais la crainte de ce qui peut venir du ciel affecte aussi les populations civiles.

  • Au Mali, le «club des caïmans édentés» intransigeant face à la junte

    Par
    L'ex-président du Nigeria Goodluck Ebele Jonathan lors de la réunion avec la junte malienne le 22 août 2020 à Bamako. © Ali Ousmane Toure/Anadolu Agency/AFP L'ex-président du Nigeria Goodluck Ebele Jonathan lors de la réunion avec la junte malienne le 22 août 2020 à Bamako. © Ali Ousmane Toure/Anadolu Agency/AFP

    Des dissensions apparaissent au sein des États de l’Afrique de l’Ouest sur la position à tenir face à la junte malienne. Les plus durs sont ceux qui craignent l’exemple du Mali : Alassane Ouattara, le président ivoirien, et Alpha Condé, son homologue guinéen.

  • Au Mali, le soutien «aveugle» de la France pointé du doigt

    Par
    Conférence de presse des militaires qui ont pris le pouvoir au Mali, à Bamako, le 19 août 2020. © MALIK KONATE / AFP Conférence de presse des militaires qui ont pris le pouvoir au Mali, à Bamako, le 19 août 2020. © MALIK KONATE / AFP

    Même si l’on savait le président malien fragilisé, on ne s’attendait pas à Paris au coup d’État qui a provoqué sa démission. Le rôle de la France dans les récentes négociations entre l’opposition et le pouvoir, tout comme son soutien indéfectible apporté au premier ministre Boubou Cissé, est aujourd’hui mis en cause. Sans cela, les militaires ne seraient peut-être pas sortis de leurs casernes.

  • Au Mali, les militaires doublent la contestation populaire

    Par
    Des soldats maliens à Bamako, le 18 août 2020. © MALIK KONATE / AFP Des soldats maliens à Bamako, le 18 août 2020. © MALIK KONATE / AFP

    Contesté dans la rue depuis plusieurs semaines par un mouvement hétéroclite dirigé par l’imam Mahmoud Dicko, le président Ibrahim Boubacar Keïta a été contraint de quitter le pouvoir par l’armée à l’issue d’un coup d’État rondement mené. Mais les intentions des putschistes, qui ont annoncé la mise en place d’une transition civile, restent floues.

  • Les forces antiterroristes au cœur de la répression à Bamako

    Par
    Des manifestants bloquent le pont des Martyrs à Bamako le 11 juillet 2020. © Michele Cattani/AFP Des manifestants bloquent le pont des Martyrs à Bamako le 11 juillet 2020. © Michele Cattani/AFP

    Au Mali, pour réprimer les manifestations qui ont eu lieu ces derniers jours à Bamako, une unité d’élite chargée de la lutte antiterroriste est intervenue. Et a tiré à balles réelles. On dénombre au moins onze morts.

  • Massacres au Sahel: le silence complice de la France

    Par

    Après le sommet de Pau de janvier, au cours duquel il a été décidé d’accentuer la pression sur les groupes djihadistes, les armées sahéliennes ont commis une série de tueries. Les organisations des droits de l’homme dénoncent, Paris se tait.

  • En Afrique, Bill Gates au cœur de toutes les rumeurs

    Par
    Un enfant de rue accueilli dans un centre à Dakar se voit prendre sa température le 10 avril 2020. © John Wessels/AFP Un enfant de rue accueilli dans un centre à Dakar se voit prendre sa température le 10 avril 2020. © John Wessels/AFP

    Les Africains sont-ils destinés à être des « cobayes » pour les scientifiques européens ? Deux semaines après la polémique suscitée par les propos de deux chercheurs français sur LCI, la question fait toujours scandale sur le continent africain.

  • Au Niger, les premiers touchés par le Covid-19 ont été les militants

    Par

    Au nom de la lutte contre l’épidémie, le pouvoir a pris plusieurs mesures restreignant les libertés publiques.