Les députés durcissent le droit au séjour des étrangers malades

Par
Eric Besson a fait adopter des mesures facilitant les expulsions de ressortissants européens et pénalisant les «mariages gris». Les socialistes ont proposé la régularisation des sans-papiers résidant en France depuis plus de cinq ans.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour durcir le droit au séjour des étrangers malades, les députés de la majorité ont retrouvé le chemin de l'hémicycle, lors du quatrième jour de l'examen du projet de loi Besson sur l'immigration, l'intégration et la nationalité, à l'Assemblée nationale, mardi 5 octobre.