Les Birmans dans la rue contre le coup d’Etat

Par La rédaction de Mediapart avec l'AFP

Près d’une semaine après le coup d’État du 1er février qui a renversé le gouvernement civil d’Aung San Suu Kyi, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté pacifiquement dans plusieurs grandes villes de Birmanie contre le putsch des militaires, à Rangoun et Mandalay. La censure d’Internet se poursuit.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Près d’une semaine après le coup d’État du 1er février qui a renversé le gouvernement civil d’Aung San Suu Kyi, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté pacifiquement dans plusieurs grandes villes de Birmanie contre le putsch des militaires, à Rangoun et Mandalay notamment. Des policiers anti-émeutes ont été déployés en nombre près de l’université de Rangoun, où avait lieu une manifestation.