Joe Biden: «Je veux être un président qui unifie et non qui divise»

Par et

L’ancien vice-président de Barack Obama met un terme à quatre ans de trumpisme pour devenir en janvier le 46e président des États-Unis, avec Kamala Harris pour vice-présidente, première femme à occuper la fonction.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York (États-Unis).– L’annonce est finalement venue samedi 7 novembre de CNN et de l’agence Associated Press, deux des principaux médias américains : à l’issue de quatre jours de suspense – et de lents dépouillements, en raison du nombre de bulletins envoyés par correspondance sur fond de pandémie –, le candidat démocrate Joe Biden a gagné suffisamment de grands électeurs pour entrer à la Maison Blanche en janvier comme 46e président des États-Unis. Dimanche midi, le New York Times ou le Washington Post en dénombraient 279 dimanche midi, pour un seuil fixé à 270.