La droite italienne s’allie avant les élections

Par

Dimanche, les quatre partis de la droite italienne ont conclu une alliance qui pourrait remporter les élections du 4 mars. Avec un programme libéral en économie, eurosceptique et anti-immigration. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dimanche à Arcore, dans la banlieue de Milan, les quatre partis de la droite italienne ont conclu une coalition en vue des élections à la Chambre et au Sénat du 4 mars prochain. Cette coalition comprend Forza Italia, le parti de Silvio Berlusconi, la Ligue du Nord, parti anciennement régionaliste devenu proche du Front national, les néofascistes de Fratelli d'Italia et le “Quatrième Pôle”, un nouveau parti souverainiste. Cette coalition a les moyens d'arriver en tête du scrutin.