En Italie, le gouvernement manifeste son soutien aux «gilets jaunes»

Par

Les leaders des deux partis du gouvernement italien, Matteo Salvini (Ligue, extrême droite) et Luigi Di Maio (Cinq Étoiles), se sont exprimés lundi en faveur des « gilets jaunes » français. En ligne de mire : leur opposition à Emmanuel Macron, et la recherche de nouvelles alliances en vue des élections européennes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nouveau match dans la partie de ping-pong qui se joue entre la France et l’Italie depuis le mois de juin. Lundi 7 janvier, les deux vice-premiers ministres du gouvernement italien ont exprimé leur adhésion aux mobilisations sociales françaises.