L'UE s'inquiète du comportement de Ryad à l'égard des activistes

Par
L'ensemble des pays membres de l'Union européenne, ainsi que le Canada et l'Australie, ont demandé jeudi à l'Arabie saoudite de libérer dix activistes et de coopérer à l'enquête menée par l'Onu sur le meurtre du journaliste et opposant Jamal Khashoggi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GENEVE (Reuters) - L'ensemble des pays membres de l'Union européenne, ainsi que le Canada et l'Australie, ont demandé jeudi à l'Arabie saoudite de libérer dix activistes et de coopérer à l'enquête menée par l'Onu sur le meurtre du journaliste et opposant Jamal Khashoggi.