La justice européenne limite la rétention des données personnelles

Par

La Cour de justice de l’Union européenne a invalidé une directive imposant la collecte et la rétention des données personnelles par les fournisseurs de services de télécommunications.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a invalidé, mardi 8 avril, une directive européenne sur la rétention des données personnelles dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et le crime organisé en raison de son caractère intrusif et contraire au respect de la vie privée.