A la tête du Labour, Keir Starmer tourne la page du corbynisme

Par

L’avocat de 57 ans élu à la tête du Labour se rêve en trait d’union rassembleur entre Tony Blair et Jeremy Corbyn. À un moment sombre où le Covid-19 a déjà tué plus de 5 000 personnes au Royaume-Uni, et envoyé le chef de l'exécutif aux soins intensifs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il est l’un des premiers à avoir souhaité un rétablissement rapide à Boris Johnson, lundi soir, alors que le chef du gouvernement venait d’intégrer les soins intensifs de l’hôpital londonien Saint-Thomas. Keir Starmer, 57 ans, accède à la tête du parti travailliste, le principal parti d’opposition du Royaume-Uni, dans un moment particulièrement sombre pour son pays, alors que la barre des 5 000 morts causées par le coronavirus a été franchie lundi.