Affaire Lagarde/Tapie: pourquoi la CJR retarde sa décision

Par
Après la démission surprise d'un de ses membres la veille, la commission des requêtes de la Cour de justice de la République a annoncé, ce vendredi 8 juillet, qu'elle ne déciderait que le 4 août prochain si elle ouvre une enquête pour «abus d'autorité» contre Christine Lagarde, dans l'affaire Tapie/Crédit Lyonnais. Nos informations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Psychodrame à la Cour de justice de la République (CJR). Alors qu'on attendait une décision de sa part, la commission des requêtes de la CJR a annoncé vendredi 8 juillet qu'elle ne dirait que le 4 août prochain si elle ouvre une enquête pour «abus d'autorité» contre la toute nouvelle directrice générale du FMI, Christine Lagarde, dans l'affaire Tapie/Crédit Lyonnais.