Entre la Chine et les Etats-Unis, la guerre commerciale est déclarée

Par

Le département du commerce américain a annoncé de nouvelles mesures contre les importations chinoises, frappées d’une taxe de 25 % à partir du 23 août. Pékin a répliqué en imposant les mêmes droits douaniers sur une série d’importations américaines. Le sort de l’économie mondiale est lié à l’attitude des deux gouvernements dans les semaines à venir.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le ton s’est brusquement durci. Après avoir tenté pendant des semaines d’aplanir les difficultés, de trouver un compromis avec Donald Trump, le gouvernement chinois semble avoir décidé d’en finir avec les manières diplomatiques et de répliquer. « Il y aura de représailles », a averti Pékin en fin de la semaine dernière, en réaction à la nouvelle menace agitée par le président américain d’augmenter à nouveau les tarifs douaniers sur les importations chinoises. Depuis, la presse chinoise se déchaîne. Lundi, le Quotidien du peuple, considéré comme l’organe officiel du gouvernement chinois, a parlé de Donald Trump comme d’un personnage « arrogant » et « menteur », avant d’affirmer que « Pékin ira jusqu’au bout ».