Un mouvement islamiste revendique l'attaque de deux bases militaires maliennes

Par
Le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM), qui se réclame d'Al Qaïda, a revendiqué mardi l'attaque de deux bases militaires du centre du Mali qui a fait 38 morts la semaine dernière.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

DAKAR (Reuters) - Le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM), qui se réclame d'Al Qaïda, a revendiqué mardi l'attaque de deux bases militaires du centre du Mali qui a fait 38 morts la semaine dernière.