Douma: Le HCDH s'indigne de la faiblesse des réactions

Par
Le Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) s'est indigné lundi de la "faiblesse" de la réaction des Etats membres du Conseil de sécurité après le bombardement à l'arme chimique qui aurait eu lieu ce week-end à Douma, en Syrie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GENEVE (Reuters) - Le Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) s'est indigné lundi de la "faiblesse" de la réaction des Etats membres du Conseil de sécurité après le bombardement à l'arme chimique qui aurait eu lieu ce week-end à Douma, en Syrie.