En Inde, la plus grande application de traçage du monde soulève des craintes

Par

Destinée à lutter contre l’épidémie, l’application Aarogya Setu (téléchargée par un Indien sur dix) est attaquée en raison de sa collecte de données et de sa gestion opaque. Le gouvernement a fait des concessions, mais des inquiétudes persistent.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bangalore (Inde), correspondance.– Plus fort que Pokémon Go : avec 50 millions de téléchargements en 13 jours, Aarogya Setu (« Pont vers la santé » en hindi), l’application de traçage Covid-19 dévoilée le 2 avril par l’Inde, est entrée dans l’histoire. Elle vise à identifier et à localiser les malades, les personnes à risque, mais aussi les citoyens ayant pu être en contact avec eux.