La FED en soutien permanent d’un marché monétaire cassé

Par

Contrairement à ce qu’elle espérait, la FED (la banque centrale américaine) est obligée de prolonger ses injections quotidiennes au moins pendant un mois pour suppléer au manque de liquidités. Ces tensions révèlent les choix erronés de la gestion de la crise de 2008.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La fable d’un incident technique temporaire sur le marché monétaire n’aura pas tenu 15 jours. Vendredi 4 octobre, la Réserve fédérale de New York, chargée de superviser tout Wall Street, donc l’essentiel du système bancaire et financier américain, a indiqué qu’elle allait poursuivre ses interventions sur le marché monétaire jusqu’au début novembre.