En Irlande, le Sinn Féin est arrivé pour la première fois en tête des élections

Par

Le parti républicain de gauche, favorable à une Irlande unifiée, est la force qui a remporté le plus de voix aux élections anticipées du 8 février. Il a su capter le mécontentement populaire vis-à-vis de l’austérité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une élection historique que vient de vivre l’Irlande. Pendant longtemps, la vie politique du pays a été dominée par le Fine Gael et le Fianna Fáil, deux partis issus du mouvement nationaliste irlandais, et gouvernant au centre-droit. Des années 1930 jusqu’à la crise économique de 2008, qui a frappé de plein fouet le pays, plus des trois quarts de l’électorat accordaient traditionnellement leurs suffrages à ces deux formations. Plus que jamais, cette ère est close.