Le groupe de soutien au Liban rappelle le principe de non-ingérence

Par
Le groupe international de soutien au Liban (GISL) a appelé jeudi au respect du principe de "dissociation" des conflits régionaux, après la victoire du Hezbollah aux élections du 6 mai.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BEYROUTH (Reuters) - Le groupe international de soutien au Liban (GISL) a appelé jeudi au respect du principe de "dissociation" des conflits régionaux, après la victoire du Hezbollah aux élections du 6 mai.