Heurts à Bagdad, cinq manifestants tués par les forces de sécurité

Par
Les forces de sécurité irakiennes ont tué au moins cinq personnes samedi lorsqu'elles ont tiré à balles réelles, fait usage de gaz lacrymogène et lancé des grenades assourdissantes afin de disperser les manifestants dans le centre de Bagdad.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BAGDAD (Reuters) - Les forces de sécurité irakiennes ont tué au moins cinq personnes samedi lorsqu'elles ont tiré à balles réelles, fait usage de gaz lacrymogène et lancé des grenades assourdissantes afin de disperser les manifestants dans le centre de Bagdad.