Nicolas Sarkozy, les louanges à Poutine et la piste de l’argent du Kremlin

L’ancien chef de l’État a touché 300 000 euros au moment où il vantait, fin 2018, les mérites de Vladimir Poutine lors d’une soirée à Moscou du principal fonds souverain russe. L’argent a été versé par une société qui porte le même nom qu’une filiale de ce fonds.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Moscou, 22 novembre 2018. Le Russia Direct Investment Fund (RDIF), principal fonds souverain de l’État Russe, organise sa traditionnelle soirée de « pré nouvel an ». Pour s’adresser à ses invités triés sur le volet, le patron de RDIF, Kirill Dmitriev, a convié une personnalité de marque : Nicolas Sarkozy.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal