John Kerry et les ministres du G7 au mémorial d'Hiroshima

Par

En marge du G7 qui se déroule depuis samedi au Japon, John Kerry est devenu lundi le premier chef de la diplomatie américaine à se rendre au mémorial des victimes de la bombe nucléaire lancée par les Etats-Unis sur Hiroshima en 1945.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

John Kerry est devenu lundi le premier chef de la diplomatie américaine à se rendre au mémorial des victimes de la bombe nucléaire lancée par les Etats-Unis sur Hiroshima en 1945, ce qui pourrait être le prélude à une éventuelle visite du président Barack Obama le mois prochain.