L'ultra-nationaliste serbe Seselj condamné à dix ans de prison en appel

Par
Vojislav Seselj a été condamné mercredi en appel par les juges du Mécanisme de l'Onu pour les tribunaux pénaux internationaux (MICT) à une peine de dix ans de réclusion pour persécution, déportation et actes inhumains pour son rôle dans les massacres et le nettoyage ethnique durant la guerre de Bosnie (1992-1995).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LA HAYE (Reuters) - Vojislav Seselj a été condamné mercredi en appel par les juges du Mécanisme de l'Onu pour les tribunaux pénaux internationaux (MICT) à une peine de dix ans de réclusion pour persécution, déportation et actes inhumains pour son rôle dans les massacres et le nettoyage ethnique durant la guerre de Bosnie (1992-1995).