La mort de Jeffrey Epstein, accusé de trafic sexuel, inquiète les victimes

L’homme d’affaires accusé de trafic sexuel et de conspiration est décédé en détention le 10 août à New York. Sa mort, qualifiée de « suicide apparent » par le procureur général de la ville, interroge sur les suites judiciaires qui seront données à ce scandale aux multiples ramifications dans le monde politique américain.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le scandale que provoque le suicide de Jeffrey Epstein est à la hauteur de celui du trafic sexuel qu’il était soupçonné d’avoir organisé durant des années. Le milliardaire de 66 ans a été retrouvé pendu le 10 août dans sa cellule de la prison de Manhattan, à New York, où il était détenu depuis le 6 juillet.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Aujourd’hui sur Mediapart

France — Enquête

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

dossier

par La rédaction de Mediapart

Politique — Reportage

par Pauline Graulle
Voir la Une du Journal