La France veut reprendre pied en Centrafrique, tentée par les Russes

Par

La ministre française des armées, Florence Parly, se rend à Bangui lundi et mardi. Avec un objectif : reprendre le contrôle de la RCA, récemment perdu au profit de la Russie, qui a su exploiter un manque de clairvoyance de Paris. La rivalité franco-russe s’exprime aussi au sein du Conseil de sécurité de l’ONU.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le fait est « inédit », dit une source diplomatique : la France semble avoir perdu la main en République centrafricaine (RCA). Après des décennies de domination exercée sur ce pays, elle s’est fait « doubler » par la Russie, de manière grossière. En seulement quelques mois, Moscou a réussi à s’implanter dans cet État enclavé et peu peuplé, mais riche en matières premières.