La Hongrie d’Orbán produit, elle aussi, ses exilés

Par

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont quitté la Hongrie depuis qu’Orbán est au pouvoir. Parmi elles, de nombreux étudiants, des jeunes actifs, mais aussi des intellectuels et des artistes qui étouffent dans leur pays. Rencontre avec Árpád Schilling, qui vient de s’installer en France, à l’heure où le régime prend un nouveau virage.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce week-end-là, il court. D’une master class à une représentation, d’une discussion publique à une interview… Fin novembre, le festival parisien « Un week-end à l’Est », consacré à la Hongrie, l’a désigné comme son parrain. Il ne prend pas la mission à la légère.