Royaume-Uni: les travaillistes affaiblis espèrent encore priver Johnson de sa majorité absolue

Par

Les conservateurs sont donnés vainqueurs des législatives du jeudi 12 décembre au Royaume-Uni, à haut risque pour l’Union européenne. Le scandale de l’antisémitisme et leurs positions complexes sur le Brexit ont affaibli les travaillistes. Mais les appels à un vote stratégique anti-Boris Johnson et la masse de nouveaux inscrits renforcent l’incertitude autour du scrutin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Londres (Royaume-Uni), envoyé spécial– L’avenir du Brexit est en jeu, une fois de plus. Plus de 46 millions de Britanniques sont appelés jeudi 12 décembre à participer à des élections législatives décrites de manière grandiloquente par les deux principaux partis en lice comme « le scrutin le plus important organisé au Royaume-Uni à l'échelle d'une génération ».