A Alger, l’ancien candidat à la présidentielle Ali Benflis lance son nouveau parti

Par

Ancien premier ministre de Bouteflika avant de devenir son rival, Ali Benflis lance son parti à Alger samedi 13 juin, « dans un contexte général de vacance du pouvoir et de déshérence des institutions », selon son équipe.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce samedi 13 juin, Ali Benflis ouvrira le congrès fondateur de son nouveau parti, Talaiou El Houriyet (« Les avant-gardes des libertés »), devant de nombreux invités à l’hôtel Hilton d’Alger, a annoncé le parti ce vendredi.