En Espagne, des enregistrements mettent en cause l’ancien roi Juan Carlos

Par et INFOLIBRE

La diffusion d’enregistrements publiés par deux journaux espagnols cette semaine secoue de nouveau la monarchie espagnole. L’ancien monarque Juan Carlos, qui a quitté le trône en 2014, se trouve accusé de corruption et blanchiment d’argent. L’affaire relance le débat sur le statut de l’ancien roi, qui le protège de toute poursuite judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La monarchie espagnole continue de s’enfoncer dans les scandales. Dans une série d’enregistrements publiés par les journaux en ligne El Español et OK Diario, l’ancienne maîtresse de Juan Carlos I met en cause l’ancien roi d’Espagne – et père de Felipe, l’actuel monarque –, qui l'aurait utilisée comme prête-nom pour dissimuler une partie de sa fortune.