Un Brexit dur pourrait aggraver la pénurie de médicaments en Europe

Par
Une sortie sans accord du Royaume-Uni de l'Union européenne risquerait d'aggraver la pénurie de médicaments déjà sensible dans plusieurs pays d'Europe, avertissent des professionnels de la santé à l'approche de la date butoir du 31 octobre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRUXELLES (Reuters) - Une sortie sans accord du Royaume-Uni de l'Union européenne risquerait d'aggraver la pénurie de médicaments déjà sensible dans plusieurs pays d'Europe, avertissent des professionnels de la santé à l'approche de la date butoir du 31 octobre.