En coulisses, le gouvernement s’écharpe sur les contours de la future Europe

Par et

Après le pacte budgétaire, Berlin rêve d’ouvrir le chantier d'une nouvelle union politique validée par un nouveau traité. La France hésite à se lancer et les conseillers du président sont loin d’être unanimes. François Hollande va-t-il se convertir au « saut fédéral » ? Enquête.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Contrôler plus étroitement les budgets des États, renforcer les pouvoirs de la cour de justice européenne et de la commission, élire un président de l’Union au suffrage universel... Depuis le printemps, Angela Merkel tente d’imposer une « union politique » à ses partenaires. La France reste quasi muette sur l'Europe de ses rêves, tiraillée par des visions contradictoires, de Bercy au quai d’Orsay en passant par l’Élysée.