La Croatie rejoint le camp de la «contre-révolution» du Hongrois Viktor Orban

Par

« Fermeté » envers les réfugiés et rapprochement avec le groupe de Visegrad (Hongrie, Pologne, Slovaquie, République tchèque) : c’est une Croatie à droite toute qui ressort des élections anticipées du 11 septembre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Zagreb, de notre envoyé spécial.-  La Croatie reste à droite. Malgré l’effondrement du gouvernement ultraréactionnaire formé en janvier dernier, miné par les querelles internes, les électeurs ont encore donné dimanche 11 septembre une nette avance à la Communauté démocratique croate (HDZ), la grande formation conservatrice. Elle obtient un meilleur résultat que lors du précédent scrutin, le 8 novembre 2015, et devrait parvenir à former un nouveau gouvernement avec Most, le « mouvement citoyen », très proche de l’Église catholique, avec qui HDZ gouvernait déjà le pays.