Ventes d’armes : Paris sommé de jouer collectif

Par

Alors qu’Emmanuel Macron veut faire de la défense européenne l’un des piliers de la présidence française de l’UE, des écologistes au Parlement européen plaident pour renforcer le contrôle des exportations d’armes, à l’échelle des Vingt-Sept.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Plusieurs résolutions du Parlement européen ont déjà critiqué les méthodes françaises en matière de ventes d’armes, depuis 2016. Elles plaidaient notamment pour un embargo des ventes à l’Arabie saoudite, accusant Paris et d’autres capitales d’alimenter indirectement la guerre au Yémen. Un rapport récent s’inquiétait quant à lui de l’opacité des données publiées par certains États, dont la France, sur les exportations de matériel militaire.