«Sepp Blatter m’a mis la main aux fesses» dénonce une footballeuse américaine

Par

Gardienne de l’équipe des États-Unis, Hope Solo accuse l’ex-président de la Fédération internationale de football (FIFA) de l’avoir agressée sexuellement lors d’une cérémonie de remise du Ballon d’or en 2013.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Gardienne de l’équipe des États-Unis, Hope Solo accuse l’ex-président de la Fédération internationale de football (FIFA) de l’avoir agressée sexuellement lors d’une cérémonie de remise du Ballon d’or en 2013.

« OK. Sepp Blatter m’a mis la main aux fesses. Puis-je parler de cela ? » Hope Solo, en entretien avec le journaliste, se tourne alors vers son attachée de presse, rapporte l'hebdomadaire portugais Expresso qui a recueilli ce témoignage de la footballeuse américaine lors du récent sommet à Lisbonne sur le Web. Puis elle poursuit : « C’était [en janvier 2013] à la cérémonie de la remise du Ballon d’or [plus haute distinction individuelle pour un footballeur], juste avant que je monte sur scène…»

Auteur de plusieurs remarques sexistes en public lorsqu’il était président de la FIFA (1998-2015), Sepp Blatter a rapidement réagi à cette accusation de la sportive en la jugeant « ridicule et absurde ».

À lire dans Courrier international et dans Expresso.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale