Sous la présidence Hollande, la Françafrique innove

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jean-Louis Borloo passe beaucoup de temps avec François Hollande. Avant et pendant la COP21, l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy était partout. Dans les couloirs, les réunions, à l'Élysée. Mi-novembre, il a participé au Palais à un déjeuner consacré à la grande conférence environnementale en présence de cinq chefs d’État africains. Le 1er décembre, journée de la COP dédiée au « défi africain », les caméras ont immortalisé l'activisme de Jean-Louis Borloo. Il murmure à l'oreille de François Hollande, se déplace en arrière-plan, susurre un mot au président du Cameroun Paul Biya. Sans mandat officiel, l'ancien ministre et avocat d'affaires est de tous les raouts franco-africains de cette fin d'année 2015.