Moscou demande à Washington de ne pas s'ingérer dans les affaires vénézuéliennes

Par
La Russie s'est dit prête mardi à faciliter l'ouverture d'un dialogue entre le gouvernement du président Nicolas Maduro et l'opposition vénézuélienne, tout en demandant aux Etats-Unis de ne pas interférer dans les affaires internes du Venezuela.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MOSCOU (Reuters) - La Russie s'est dit prête mardi à faciliter l'ouverture d'un dialogue entre le gouvernement du président Nicolas Maduro et l'opposition vénézuélienne, tout en demandant aux Etats-Unis de ne pas interférer dans les affaires internes du Venezuela.