Pierre Moscovici: «Des méthodes de voyou»

Par

Pour l’ancien commissaire européen, c’est la stratégie de confrontation de Varoufákis qui explique son échec en 2015, et non les biais idéologiques des ministres face à lui. « L’un faisait du théâtre, les autres étaient dans le théâtre d’ombres », dit-il.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Présent à lors de tous les Eurogroupe enregistrés par Yánis Varoufákis de février à juillet 2015, l’ex-commissaire européen aux affaires économiques Pierre Moscovici livre à Mediapart sa version de l’histoire, alors que l’ancien ministre grec lui reproche de ne pas avoir eu le courage de monter au créneau pour l’aider dans son bras de fer avec l’Allemand Wolfgang Schaüble.