Syrie: Washington et Paris hésitent à intervenir

Par
Les Etats-Unis et la France s'en sont pris devant le Conseil de sécurité de l'Onu vendredi au régime de Bachar al Assad pour avoir eu recours aux armes chimiques, alors que la perspective d'une intervention militaire occidentale en Syrie pourrait mener à une confrontation avec la Russie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BEYROUTH/NATIONS UNIES (Reuters) - Les Etats-Unis et la France s'en sont pris devant le Conseil de sécurité de l'Onu vendredi au régime de Bachar al Assad pour avoir eu recours aux armes chimiques, alors que la perspective d'une intervention militaire occidentale en Syrie pourrait mener à une confrontation avec la Russie.