Vaccin Covid-19: l’Europe au cœur de la guerre mondiale des doses

Par

Les tensions entre l’Europe et le Royaume-Uni illustrent le retour du protectionnisme tant chaque État est pressé de vacciner sa population. Mais les nations sont interdépendantes pour la fabrication des sérums et, pour stopper la pandémie, les pays pauvres doivent y avoir accès.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Europe est devenue un champ de bataille. Stocks camouflés, interdictions d’exportation… Chaque territoire s’arme avec un maître mot : chacun pour soi. Or la pandémie, par définition, ne s’arrêtera que quand tous les pays où le virus circule auront des vaccins.