Du pacifisme de la révolution syrienne

Par

Neuf mois après le début des manifestations et rassemblements contre le règne des Assad, plus de 5000 citoyens ont été tués. Cependant, la majorité des militants syriens et des écrivains soutenant la révolution continuent à défendre son caractère pacifique face aux appels à la lutte armée pour renverser le régime. Un article de Nadia Aissaoui et Ziad Majed.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un article de Nadia Aissaoui et Ziad Majed