ArcelorMittal: la commission européenne se réveille

Par

Le commissaire européen à l'industrie exige d'ArcelorMittal, accusé d'avoir supprimé 35 000 emplois en Europe depuis 2007, un moratoire sur la fermeture de ses sites. Le début d'un tournant européen ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyé spécial à Bruxelles