Le président iranien accuse Washington et Israël après un attentat

Par
Le président iranien Hassan Rohani a mis en cause jeudi les Etats-Unis et leurs alliés au Proche-Orient après un attentat suicide qui a tué 27 gardiens de la Révolution la veille dans le sud-est de l'Iran, rapporte la télévision iranienne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

DUBAI (Reuters) - Le président iranien Hassan Rohani a mis en cause jeudi les Etats-Unis et leurs alliés au Proche-Orient après un attentat suicide qui a tué 27 gardiens de la Révolution la veille dans le sud-est de l'Iran, rapporte la télévision iranienne.