La Grèce est au bord de l'effondrement financier

Par

Six semaines après son élection, le gouvernement d’Alexis Tsipras se trouve aux prises avec une effroyable crise de liquidité. Il utilise tous les expédients pour essayer de rembourser les 2 milliards d’euros dus à la fin du mois. Son système bancaire est au bord de l’asphyxie. Une sortie « accidentelle » de l’euro menace la Grèce, prévient Berlin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’aveuglement européen est en train de pousser la Grèce dans ses derniers retranchements. Six semaines à peine après son élection, Syriza se bat déjà pour éviter l’effondrement financier. Tentant de desserrer l’étau, les responsables grecs multiplient les visites et les assauts. Jeudi 12 mars, Alexis Tsipras est venu à Paris pour signer un accord avec le directeur de l’OCDE. Une façon de montrer que le gouvernement grec n’est pas du tout opposé au changement, mais pas à n’importe quel changement.