Irak: aux origines du djihad moderne

Par

Pourquoi l’Irak tient-il une place centrale dans la formation de l’organisation de l’État islamique ? Comment l’État islamique parvient-il à conserver un si large territoire malgré les offensives conjuguées des Kurdes, de la Turquie et de la coalition américaine ? Réponses à ces questions avec deux invités, la chercheuse Myriam Benraad et le journaliste Wassim Nasr, spécialistes de l'Irak et de la mouvance djihadiste.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au Moyen-Orient, le premier semestre de l’année 2015 a vu la confirmation de l’implantation d’un nouvel acteur, l’État islamique, à cheval sur la Syrie et l’Irak. Mais c’est bien en Irak que l’on trouve l’origine de ce groupe et de ce djihad « moderne ». Pourquoi « moderne » ? Parce qu’il se concentre sur la stratégie qui consiste à frapper l’ennemi proche, qui peut être incarné tour à tour par les soldats de l’armée américaine stationnés en Irak jusqu’en 2011, par le régime et les rebelles syriens, ou encore par les musulmans chiites.